Bas de contention pied ouvert

Sélection de chaussettes, bas et collants pieds ouverts. Livraison gratuite en France.
41 Résultats
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-12 sur 41

Page
par page
41 Résultats
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-12 sur 41

Page
par page

Quel intérêt des bas de contention pieds ouverts et non pieds fermés ?

Les bas de contention sans pied (ou pied ouvert) peuvent s’avérer utiles dans divers cas.

Bas de contention pieds ouverts et chaussures ouvertes

D’abord pour des raisons esthétiques dans les pays chauds ou pendant la saison estivale. En effet les bas de contention pied ouvert peuvent être portés avec des chaussures ouvertes, comme des sandales ou des tongs.

Ainsi en choisissant des bas pieds ouverts de couleur beige, avec une maille transparente comme le bas de contention Divin Eclat pied ouvert de Sigvaris ou le bas de contention pied ouvert Incognito de Thuasne Venoflex, vous donnerez l’impression d’avoir les jambes et les pieds nus dans vos chaussures.

Pied ouvert en chaussettes, collants ou bas de contention ?

Tout dépend de la recommandation du médecin (prescription médicale pour des bas, chaussettes ou collants) et du style de vie (habitude vestimentaire).

Chaussettes de contention pied ouvert

Le port de chaussettes de contention pied ouvert est idéal en été : moins de sensation de chaleur sur la jambe, pas de risque d’échauffement ou d’irritation causé par la bande silicone autofixante du bas.

Le seul hic, c’est que la chaussette n’est pas vraiment esthétique avec un short ou une jupe (quoique certaines ont revisité ce look avec beaucoup de style et d’audace). La chaussette de contention avec pied ouvert se porte plus facilement avec une jupe ou robe longue, un pantacourt ou un pantalon (en matière légère, fluide).

Bas de contention pied ouvert

Le bas de contention pied ouvert convient aux personnes qui doivent porter des bas cuisse (bas de compression qui montent jusqu’à mi cuisse) pour traiter l’insuffisance veineuse sur toute la jambe, à la différence des chaussettes (ou mi-bas, qui s’arrêtent en dessous du genou). En pied ouvert les bas offrent l’avantage de laisser respirer les pieds, et donc de tenir moins chaud.

Collants de contention pied ouvert

Pour celles qui ne supportent pas les bas, pour des raisons esthétiques ou cliniques (allergies et irritations des cuisses à cause de la bande autofixante), il existe des collants de contention pied ouvert qui offrent les mêmes avantages que les bas en terme de compression veineuse sur toute la jambe, mais sans la bande autofixante.

A noter que le collant de compression est plus sportif à enfiler et demande une certaine pratique. Il existe peu de modèles de collants de compression.

Bien choisir la finition du pied ouvert

La sensation d’avoir une bordure au niveau de la plante du pied peut être gênante. Pour certains pieds sensibles c’est comme avoir un caillou dans la chaussure.

Certains fabricants, notamment allemands, à savoir les laboratoires Mediven et Juzo, fabriquent leurs bas de contention pieds ouverts de série sans couture pour un confort maximum. Ce qui plaît particulièrement aux pieds sensibles.

D’une marque à l’autre la finition du pied ouvert ne s’arrête pas au même endroit du pied. Chez Sigvaris, le pied ouvert est relativement court, ce qui convient aux personnes qui recherchent un dégagement important et complet du bout du pied (sensation d’être pied nu). Au contraire chez Thuasne Venoflex, le pied ouvert est plus long, si bien qu’il convient aux personnes qui veulent un dégagement uniquement des orteils, et moins de gêne sur la plante du pied en marchant. Chez Varisan le pied ouvert est de longueur intermédiaire, pour s’arrêter au niveau du coussinet métatarsien.

Bien entendu, ces comparaisons sont valables si la hauteur du bas est adaptée à votre morphologie (un bas de taille M hauteur Court alors que vous devriez porter du Long aura tendance à “tirer” sur la longueur et donc à remonter sur le pied. Inversement un bas trop long aura tendance à glisser. Enfin la pointure est également à prendre en compte. Une personne avec des pieds particulièrement petit malgré sa taille devra opter pour des pieds ouverts relativement courts (Sigvaris). Une personne avec des grands pieds devra se tourner vers des pieds ouverts relativement longs (Thuasne).

Pour les pieds sensibles, nous déconseillons les modèles en pieds ouverts des marques Radiante (couture apparente qui peut gêner) et Gibaud Venactif (arrêt très court sur le pied).

Bas de contention pieds ouverts et pathologies de l’avant du pied

Certaines pathologies de l’avant pied peuvent être gênantes avec des bas de contention pieds fermés. En effet même si les fabricants prévoient toujours une zone non contentive ni compressive au niveau de bout de pied (comme au niveau du talon), la sensation de compression générale du bas reste présente en bout de pied.

Avec des bas pieds ouverts, le bout du pied ainsi que les orteils sont totalement libres de mouvement, ce qui est préférable pour certaines pathologies du pied.

Hallux valgus & pied ouvert

L’hallux valgus, aussi appelé “oignon”, est une déformation de l’avant pied qui touche 30% de la population âgée, et plus particulièrement les femmes. Le gros orteil qui plonge vers le second orteil a tendance à faire saillir l’articulation métatarso phalangienne, ce qui pose des difficultés à trouver chaussure à son pied et peut causer des douleurs dans des chaussures inadaptées.

En s’arrêtant juste avant la zone douloureuse (avant l’oignon), le bas de contention pied ouvert évite une gêne supplémentaire.

Mycose et pied ouvert

Dans le cas d'une mycose au pied, il faut traiter les orteils atteints et ne surtout pas laisser les orteils “macérer” dans des chaussures et chaussettes.

L’avantage des bas de contention avec pied ouvert est de laisser les orteils à l’air libre et de faciliter ainsi le traitement.

Ongle incarné et pied ouvert

Un ongle incarné est très douloureux pour le pied atteint. Le port d’un bas de compression pied fermé peut avoir tendance à comprimer le bout du pied et augmenter la douleur.

Avec un bas de contention “sans pied”, l’ongle incarné n’a aucun risque d’être comprimé par le tissu.