Rechercher par catégorie

Rechercher par marque

Sélection d'orthèses et bas de contention

Actualités de la compression et l’orthopédie

Premier dispositif de traitement et de prévention de l'insuffisance veineuse, le bas de compression (communément appelé "bas de contention") devrait équiper près de 9 millions d'adultes en France. Au-delà du traitement des varices et post intervention chirurgical, un véritable travail d'information sur la maladie veineuse et sur l'interêt du port de bas de contention reste à faire. Découvrez nos dossiers sur les troubles veineux et le risque de phlébite, le soin des jambes lourdes, la nécessité du port de chaussettes, bas ou collants de compression pendant la grosssesse, pendant un voyage ou durant la pratique intensive d'un sport...

Nº1 du bas de contention en ligne

Référence de la compression médicale et de l'orthopédie en ligne depuis plus de 10 ans, Mes-Jambes.com est le premier site internet de renouvellement de bas de contention. Avec un large choix de près 20 000 références, en bas, chaussettes de contention et collant de contention, déclinés dans différentes matières, coloris et tailles, ainsi qu’une sélection d’attelles pour prendre soin de votre santé tout en restant actif et libéré.

Les plus de Mes-jambes.com : orthopédiste-orthésiste de métier, une équipe d’experts pour vous conseiller, un système d'envoi rapide et gratuit sur toute la France et la délivrance possible sur prescription médicale pour la plupart des produits médicaux sur envoi d'une simple copie d'ordonnance par scan ou mail.

Les médias nous aiment et parlent de nous :

Les bas de contention et MesJambes sur Europe 1Les bas de contention et MesJambes dans Le Figaro SantéLes bas de contention et MesJambes dans Femme Actuelle



Le bas de contention : premier dispositif contre la maladie veineuse

La compression veineuse est le seul dispositif de traitement reconnu par la Haute Autorité de Santé contre les affections veineuses chroniques.

L’insuffisance veineuse est la cinquième pathologie la plus fréquente chez les français. On estime qu’une femme sur deux et qu’un homme sur quatre souffre de troubles veineux en France, soit près de 18 millions d’individus. La moitié devrait porter des bas de compression régulièrement. Seul un tiers de ces 9 millions d’insuffisants veineux en porterait assidument. Il reste un important travail à faire pour favoriser l’observance de ce traitement.

Le « bas à varices » et les « orthèses de compression » ont bien changé, grâce aux progrès technologiques des fabricants qui innovent avec des solutions et des fibres de plus en plus performantes, esthétiques et confortables, faisant presque oublier que les bas de contention sont des dispositifs médicaux et étendant leur efficacité scientifiquement prouvée au-delà du médical : lingerie bien-être, active, compression sportive.

Compression médicale : bas de contention classe 1, 2 ou 3

Les bas de compression sont des bas médicaux (communément appelés « bas de contention ») qui exercent une pression dégressive le long des jambes pour favoriser le retour veineux et prévenir l’insuffisance veineuse dont les symptômes les plus communs sont : sensation de jambes lourdes, fourmillements, gonflement, apparition de varices, œdèmes, thrombose veineuse (phlébite).

Les classes de compression permettent de définir la pression exercée par le dispositif. La norme Française (AFNOR) impose aux fabricants de fournir des dispositifs qui respectent un niveau de pression contenu dans un intervalle précis lorsqu’ils sont portés. Pour la classe 1, la compression doit être comprise entre 10 et 15 mmHg (exprimé en millimètre de mercure). C’est la classe de compression la plus faible, de moins en moins prescrite par les médecins qui lui préfèrent la classe 2. La classe 2 exerce une pression comprise entre 15 et 10 mmHg, préconisée pour les principaux troubles de la circulation chez les femmes et hommes de tout âge : varices, grossesse, long voyage, après une opération. Enfin la classe 3 opère une pression comprise entre 20 et 25 mmHg, prescrite en cas de troubles veineux relativement sévères : varices supérieures à 3 mm, œdèmes, thromboses veineuses. Il est primordial de consulter un médecin avant de décider quelle classe de compression porter.

Les bas de compression sont disponibles sous trois types de dispositif : les chaussettes de contention (également appelés « mi-bas de contention » ou « bas jarret ») qui montent jusqu’au-dessous du genou ; les bas de contention (également appelés bas cuisse ou bas autofixants) qui montent jusqu’aux cuisses ; les collants de contention qui montent jusqu’à la taille. A noter qu’il existe également des versions avec pieds ouverts, sans la pointe des pieds pour libérer les orteils une fois les chaussettes, bas ou collants portés.

Les bas de compression médicale peuvent être délivrés avec ou sans ordonnance, notamment pour les individus qui souhaitent se prévenir de l’insuffisance veineuse dans des situations à risque : grossesse, long voyage en avion, activité avec station debout ou assise prolongée. Lorsque les bas médicaux sont achetés sur ordonnance d’un médecin, ceux-ci peuvent être pris en charge en tout ou partie par l’Assurance Maladie dans la limite de 8 paires par an.

Compression bien-être : bas de contention de maintien

Pour s’affranchir de l’étiquette médicale et séduire des consommateurs de plus en plus nombreux à se soucier de leur santé à titre préventif, les fabricants ont développé des gammes de compression qui s’adressent à tous les hommes et les femmes. Il s’agit de produit qui s’inspirent des mêmes principes mécaniques que les dispositifs de compression médicale, mais avec une plus grande liberté dans la conception, le choix de matière et l‘esthétique des bas.

Il s’agit de chaussettes de voyage, conçues spécialement pour les grands voyageurs qui souhaitent faire disparaitre la sensation de lourdeur et de gonflement lors de vols moyens et longs courriers notamment.

Les collants de maintien ainsi que les leggings de contention suivent cette même tendance de lingerie active qui vise à démocratiser un dispositif médical pour le rendre accessible aux sujets sains adeptes du « mieux vaut prévenir que guérir ».

Compression sportive : performance et récupération

La compression sportive s’inspire également des principes traditionnels de compression veineuse issus du domaine médical : le membre comprimé aide le sportif à mieux faire circuler le sang dans les veines, notamment des membres inférieurs, ce qui favorise l’élimination des toxines, « retarde » le seuil de fatigue musculaire ressentie et « accélère » la récupération.

ORTHOPÉDISTE-ORTHÉSISTE

Notre équipe d’experts vous accompagne et suit vos commandes de A à Z.

LIVRAISON RESPONSABLE

Livraison gratuite en lettre suivie sans emballage sur toute la compression médicale.

PAIEMENT ET SITE SÉCURISÉ

En tant que professionnel de santé, nous protégeons vos données et leur confidentialité.