Archives

Toutes les nouveautés

Toutes les nouveautés

Toutes les nouveautés

En savoir plus

Jambes lourdes : comment les soulager ?


Jambes lourdes : traitement et prévention

Jambes lourdes : comment les soulager ?

La sensation de jambes lourdes touche près de 70% des femmes ! Lourdeurs, fourmillements, impatiences, gonflements… tous ces petits désagréments au niveau des jambes résultent de troubles de la circulation sanguine. Les jambes lourdes témoignent en réalité de l’insuffisance veineuse, dont souffrent environ 18 millions de français de manière chronique ou passagère.

Quels sont les symptômes ? Quel est le phénomène physiologique qui s’opère pour rendre vos jambes « lourdes » ? Quels sont les risques de complication ? Comment se soigner et comment éviter cette sensation désagréable ? Nos orthopédistes orthésistes vous répondent.

Pourquoi a-t-on les jambes lourdes ?

Les jambes lourdes constituent le premier stade des troubles veineux et marquent bien souvent les premiers signes de la maladie veineuse. Le sang qui « remonte » vers le cœur par les veines a tendance à stagner dans les jambes pour plusieurs raisons (pesanteur, dysfonctionnement des pompes veino-musculaires…). Cette stagnation du sang dans les veines crée ainsi un surplus et une surpression de sang veineux dans les jambes.

C’est cette perturbation dans le mécanisme du retour veineux qui génère cette impression de lourdeur dans les membres inférieurs, notamment au niveau du mollet où les veines sont importantes. Cette sensation d’alourdissement au niveau des jambes va s’accentuer en fin de journée (du fait du retour veineux qui va lutter toute la journée contre la pesanteur), avec la chaleur (le chaud a tendance à dilater les veines) ainsi qu’après avoir piétiné toute la journée ou être resté en station debout prolongée.

Rappel anatomique et physiologique pour comprendre la sensation de jambes lourdes

Le fonctionnement du système veineux repose sur une dynamique complexe d’aspiration-propulsion du sang vers le cœur, à travers un circuit doté de pompes veino-musculaires et de valvules veineuses anti reflux pour lutter efficacement contre la pesanteur.

D’une part, le sang est poussé par le bas grâce à l’action combinée de la pression artériolaire résiduelle dans les ramifications veineuses ainsi que les pompes musculaires qui jouent un rôle de cœur annexe ou périphérique. D’abord la pompe veineuse plantaire qui alimente le circuit depuis les veines plantaires vers la veine marginale médiale (origine de la grande veine saphène qui traverse toute la jambe des pieds jusqu’à l’aine). C’est pourquoi les troubles des pieds (pieds plats ou creux) peuvent perturber le retour veineux. Ensuite c’est la pompe musculaire du mollet qui prend le relai, la plus puissante du membre inférieur. Là encore, une immobilisation de la jambe (par exemple suite à une entorse) peut engendrer des complications veineuses (varices, troubles trophiques, ulcères veineux...).

D’autre part, en plus d’être propulsé des pieds vers le cœur, le sang est également aspiré par le haut du fait de la pression négative de l’oreillette droite (petite cavité du cœur qui reçoit le sang veineux) et dans le thorax.

Pour favoriser le retour veineux et éviter la sensation de jambes lourdes, il faut donc activer les pompes veineuses. C’est pourquoi la marche à pieds est bonne pour la circulation !

Les risques d’évolutions de la maladie veineuse

L’insuffisance veineuse est une pathologie évolutive, et bien souvent elle s’aggrave avec le temps. La sensation de jambes lourdes n’est malheureusement que le début d’un long processus dégénératif du système veineux. Avec les jambes lourdes peuvent s’ajouter la sensation de fourmillement, avec parfois même le gonflement des jambes par exemple en voyage ou en restant debout trop longtemps.

Le signe le plus marquant de la maladie veineuse reste l’apparition de varices, ces petites dilatations au niveau des veines superficielles qui témoignent de manière tristement peu esthétique la mauvaise circulation du sang dans vos jambes. C’est le sang veineux qui a tendance à stagner et s’accumuler au niveau des valvules veineuses anti reflux. Ces valvules jouent le rôle de sasse pour éviter au sang de redescendre dans les jambes. Abimées, ces valvules perdent leur fonction anti reflux et ne font plus leur travail de porte étanche : le sang stagne, la veine gonfle et se déforme.

Plus grave, si la stase veineuse s’installe dans une veine de plus gros calibre, le sang coagule et forme un caillot de sang qui peut venir boucher le conduit : c’est la phlébite ou thrombose veineuse.

Quels traitements contre les jambes lourdes ?

Différents traitements existent pour lutter contre les jambes lourdes. Voici 3 remèdes pour y faire face au quotidien.

1er remède contre les jambes lourdes : les bas de contention

Tout d’abord, le traitement de référence pour soigner vos jambes lourdes est le port de bas de contention. Qu’apporte cette solution ? Grâce à ce dispositif de compression, vos veines (superficielles et profondes) sont davantage comprimées, ce qui permet de les soutenir et d'éviter leur dilatation. Les bas de contention évitent ainsi la stagnation du sang et améliorent le retour veineux grâce à un pression mécanique sur le "tuyau veineux", ce qui aide la remontée du sang vers le coeur.

Le bas de contention est une solution efficace recommandée par la Haute Autorité de Santé et prouvée scientifiquement pour soulager vos sensations de jambes lourdes (fourmillements, gonflements, crampes, etc.) grâce à son tissage particulier qui exerce une force mécanique. C’est pourquoi les bas de contention sont fortement conseillés auprès des personnes souffrant d'insuffisance veineuse et de varices, également pour prévenir des risques de thromboses veineuses et de phlébite.

De plus, si vous sentez vos jambes lourdes parce que vous êtes enceinte ou parce que vous voyagez régulièrement, sachez que les bas de contention remédient à ce symptôme pour ces types de situations. Les bas de contention apaiseront donc vos douleurs.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin pour avoir un avis médical. Bien que ces dispostifs médicaux soient également en vente libre (sans ordonnance), votre médecin généraliste, phlébologue, angiologue, gynécologue, kinésithérapeuthe et sage femme peuvent vous prescrire un dispositif de compression (il est important de préciser chaussettes, bas ou collants de compression sur l'ordonnance pour s'assurer de la bonne prise en charge par l'Assurance Maladie selon le type de dispositif délivré). Les infirmières ont également le droit de prescription en renouvellement d'ordonnance uniquement. 

Sachez qu’il est déconseillé de porter des vêtements trop serrés (bottes, vêtements, chaussettes, ceinture, pantalon) qui peuvent gêner la bonne circulation du sang dans les jambes. 

2ème remède contre les jambes lourdes : les plantes

Reine des médecines naturelles et seconde solution non médicamenteuse pour soulager vos jambes lourdes : l’utilisation de plantes. 

Certaines plantes ont de réelles vertues pour activer la circulation sanguine et soulager l’insuffisance veineuse. Leurs bienfaits proviennent de leur richesse en principes actifs qui permettent d’améliorer le confort veineux de la personne. Les plantes qui ont pour bienfait de soulager les jambes lourdes sont considérées comme des médicaments de confort.

L’utilisation de plantes n’est donc pas à négliger. Elles peuvent être ingérées par voie orale (gélule, tisane) ou grâce à un frottement/massage sur les jambes douloureuses. Quelles sont les plantes à utiliser pour soulager mes jambes lourdes ? Il en existe de nombreuses. Voici une sélection de 4 plantes contre les jambes douloureuses :

- Marronnier d’Inde : cette plante possède des graines et une écorce très efficace contre les varices et les problèmes de circulation veineuse. Le marronnier d’Inde agit comme un anti-inflammatoire, il stimule le tonus veineux et les parois des veines. Cette plante est réservée à l’adulte et déconseillée auprès des femmes enceintes.

- Fragon (Petit houx) : Cette plante est également recommandé pour soulager l'insuffisance veineuse et les jambes lourdes grâce à son apport en flavonoïdes. Ces molécules agissent localement comme anti-inflammatoire. Le Fragon est l’une des plantes les plus conseillées contre la sensation de jambes lourdes car elle tonifie la paroi des veines, atténue le gonflements des jambes et réduit l’inflammation. Le Fragon, appelé également Petit Houx, permet d’éviter les oedèmes.

- Vigne rouge : Comme son prédécesseur, la vigne rouge est riche en flavonoïdes (polyphénols), et en antioxydants veinoprotecteurs. Les feuilles et les pépins de vigne rouge se montrent efficace dans le traitement des manifestations de l’insuffisance veineuse. Ces composants vont renforcer la paroi veineuse, resserrer les tissus et augmenter la résistance au niveau des capillaires et des vaisseaux. Il est conseillé de l’associer à l’hamamélis.

- Hamamélis : Cette quatrième plante sélectionnée contre les jambes lourdes contient une grande variété de tanins et de flavonoïdes, présentent au niveau de l’écorce et des feuilles. L’Hamamélis est adaptée pour décongestionner et pour faire face aux problèmes de couperose et de fragilités des vaisseaux. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnaît l’usage traditionnel de l’hamamélis dans le traitement des varices.

La majorité de ses plantes sont délivrées sans la nécessité d’une ordonnance. On constate qu’elles possèdent de vraies vertues contre les jambes lourdes du fait de leur composition. Néanmoins, par principe de précaution avant de suivre une cure ou un traitement de "médecine douce", nous vous invitons à consulter votre médecin pour avis médical.

3ème remède contre les jambes lourdes : les veinotoniques

Après avoir évoqué le port des bas de contention et le fait d’ingérer des plantes pour atténuer la sensation de jambes lourdes, une troisième solution réside dans l’utilisation de veinotoniques.

Qu’est-ce que les veinotoniques ?

Les veinotoniques possèdent plusieurs appellations. Ils sont également appelés phlébotoniques ou bien phlébotropes. Les veinotoniques sont des médicaments dédiés à la veine. Ils sont reconnus pour leur efficacité contre les problèmes circulatoires situés sur les membres inférieurs (hémorroïdes, jambes lourdes, phlébite). Les médicaments veinotoniques sont utilisés en cas de problème d’insuffisance veineuse au niveau des jambes. Ces médicaments sont souvent extrait de plantes comme le Fragon, l’Hamamélis, que nous avons évoqué précédemment.

Si vos jambes sont lourdes et/ou douloureuses, sachez que les veinotoniques sont les seuls médicaments permettant d'estomper ce syndrome. D’ailleurs, ce type de médicament est généralement prescrit pour une cure de 3 mois sous forme de galénique (ampoules, comprimés, gélules). Les veinotoniques peuvent être associés au port de bas de contention pour renfocer le traitement du patient.

En quoi les veinotoniques peuvent-ils soulager mes jambes lourdes ?

Comme son nom le sous-entend, les veinotoniques, sont des médicaments ayants pour objectif de “tonifier” les veines. Plus précisément, les veinotoniques créés une action sur le tonus veineux, c’est-à-dire un renforcement de la tonicité de la paroi de la veine.

En utilisant des veinotoniques, les oedèmes diminuent et les douleurs au niveau des jambes s'apaisent. De plus, grâce à leurs compositions (extraits de plantes), les veinotoniques limitent la dilatation de la veine et l’inflammation. Autre bienfait, ces médicaments réduisent le diamètre des vaisseaux sanguins trop gonflés, aident à la bonne circulation du sang et augmentent le drainage lymphatique.

Le principal bénéfice des médicaments veinotoniques est le mode d’action. On sait que leur action anti-inflammatoire est appliquée de manière locale, ceci rend beaucoup plus performant le remède.

Les médicaments veinotoniques sont disponibles librement en pharmacie ou sur internet et ne sont pas remboursables. Il s’agit de réels médicaments, il est donc préférable de consulter votre médecin que d’opter pour l’automédication. Sachez que chaque molécules ou plantes peut être adaptés à votre besoin, en fonction de vos symptômes. Sachez également que les veinotoniques ont été déremboursés en 2006 en France par la Haute Autorité de Santé, remmettant en cause l'efficacité de ce traitement médicamenteux comme véritable solution face au problème de santé publique que représente l'insuffisance veineuse. 

Après avoir présenté plusieurs solutions contre les jambes lourdes : bas de contention, plantes et médicaments veinotoniques. Voici 4 astuces préventives pour diminuer le risque de développer des symptômes d’insuffisance veineuse.

Comment éviter les facteurs aggravants l’insuffisance veineuse ?

Il existe quelques astuces simples pour lutter contre la sensation de jambes lourdes, à pratiquer sans modération pour prévenir les risques d'insuffisance veineuse et également pour guérir ou du moins contenir la maladie veineuse. 

1ère astuce anti jambes lourdes : l’alimentation

Il est bien connu que l’alimentation est un facteur primordial en terme de santé. C’est pourquoi, il est essentiel d’adapter son alimentation pour lutter contre les jambes lourdes. En effet, la sensation de jambes douloureuses peut être due à l’obésité ou à un surpoids.

Nos orthopédistes vous conseillent de manger de manière équilibrée et de favoriser les légumes et les fruits frais lors de chaque repas. Ces aliments contiennent des antioxydants et des vitamines qui protègent et tonifient vos veines. De plus, ils permettent de limiter la stase veineuse grâce à leurs fibres qui accélèrent le transit intestinal.

Nous vous recommandons fortement de limiter les aliments gras, trop sucrés, trop salés et industrialisés si vous avez le syndrome des jambes lourdes. Et, de privilégier les fruits bons pour la circulation du sang comme le citron, le kiwi, la mangue, l’orange, la framboise, l’ananas, l’abricot ou encore la fraise. Ainsi que les aliments possédant des vitamines P comme les fruits rouges, la laitue ou bien le sarrasin.

Les aliments riches en vitamines E sont également conseillés, comme le poisson, le jaune d’oeuf ou l’avocat. Ils préserveront vos veines.

Autre conseil, n’hésitez pas à assaisonner vos plats avec des herbes ou des plantes comme le romarin, la coriandre, le basilic, le gingembre. Vous pouvez également utiliser la moutarde, les graines de sésame ou encore le piment de Cayenne. Ces assaisonnements seront bénéfiques sur vos jambes lourdes.

D’autre part, pour fluidifier le sang, des aliments comme le pamplemousse, l’ail et l’oignon ont un réel effet bénéfique.

Enfin, nous rappelons qu’il est essentiel de boire beaucoup d’eau. Buvez 1 à 2 L d’eau par jour, et de préférence une eau riche en magnésium. Ceci permet d’améliorer la circulation sanguine et d'éliminer plus rapidement les toxines stagnantes dans les vaisseaux. Vous pouvez aussi opter pour le thé vert pour tonifier les parois des vaisseaux sanguins. 

Néanmoins, l’alimentation et l’eau ne font pas tout, il faut bouger !

2ème astuce anti jambes lourdes : le sport

L’alimentation joue un rôle important pour soulager ses jambes douloureuses. Mais cela ne suffit pas, il est primordial de bouger et de se dépenser physiquement. C’est pourquoi la pratique du sport est une solution efficace contre vos jambes lourdes. Grâce à une activité sportive et physique les muscles des jambes font remonter le sang, et les différents appuis au sol stimulent le retour veineux. La pratique d'une activité physique est donc vivement conseillée à toutes les personnes souffrant de jambes lourdes.

Quels sports ou activités physiques pratiquer pour retrouver ses jambes légères ?

Tous les sports ne sont pas recommandés pour lutter contre les jambes lourdes. En cas d’insuffisance veineuse au niveau des jambes, il est déconseillé de pratiquer certains sports qui risquent d’accentuer le phénomène. Évitez les sports qui provoquent des piétinements, des contacts et des efforts brusques (jogging, tennis, basket-ball, haltérophilie, ski, football, handball).

Privilégiez des sports moins brusques qui favorisent la continuité de l’effort physique, comme par exemple la natation (sport idéal contre les jambes lourdes), l’aquagym, le vélo, la marche ou encore la gymnastique au sol. Ces sports apportent une meilleure circulation sanguine au niveau des membres.

Avant votre entrainement sportif, veillez à toujours vous échauffer pour faire remonter le sang vers le coeur. Pendant la séance, ayez toujours une bouteille d’eau à portée de main pour vous hydrater. Après votre séance, pensez à correctement étirer vos muscles et à récupérer. N’hésitez pas à utiliser des chaussettes de récupération.

Si vous n’avez pas l’âme d’un sportif ou très peu de temps pour pratiquer une activité physique régulière, privilégier quelques astuces au quotidien. Nous vous recommandons de prendre l’habitude de monter les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, de marcher le plus possible avec un rythme soutenu (en promenant votre chien par exemple) ou encore de s’arrêter une station de bus/tram/métro avant votre arrêt habituel. Adoptez ces gestes au quotidien pour alléger vos jambes et faire circuler le sang davantage.

3ème astuce anti jambes lourdes : le massage

Pour ne pas aggraver l’insuffisance veineuse, il est primordial de surveiller son alimentation, de faire du sport, également de se masser. En effet, pour un meilleur retour veineux, les massages sont efficaces. Ils permettent :

- de soulager vos jambes lourdes
- de faire circuler le sang
- de relancer le drainage lymphatique
- d’éviter la rétention d’eau

L’auto-massage ne remplacera pas les mains d’un(e) professionnel(le) mais ceci peut vous êtes très utile pour soulager vos jambes douloureuses en fin de journée.

Tout d’abord, pour s’auto-masser, équipez-vous d’une huile de massage décontractante ou bien d’un gel tonique. La composition de ce type de produit permet d’augmenter la résistance des parois des vaisseaux, de resserrer les tissus et agit comme un anti-inflammatoire. Les huiles essentielles vous produiront un effet de fraîcheur et de légèreté.     

Il existe de nombreuses techniques de massage pour soulager vos jambes lourdes et libérer les tensions.

Dans cette vidéo, découvrez des massages simples et efficaces que vous pouvez réaliser en auto-massage chez vous. Trois étapes sont présentées dans cette vidéo :

- le bain de pieds, avec massage stimulant à l’aide de balles et de galets
- le massage des pieds et des jambes à l’aide de vos mains
- l’application de soins grâce à une crème qui nourrit, apaise, et rafraichit vos jambes

Attention, les massages des jambes sont à éviter si vous êtes atteint de phlébite, de blessures (fractures, déchirures, entorses), de plaies, ou de varices douloureuses.

4ème astuce anti jambes lourdes : l’hygiène de vie

Notre 4ème et dernière astuce pour éviter d’aggraver l’insuffisance veineuse est assez évidente. Contrôler son hygiène de vie.

Une hygiène de vie saine vous permettra de limiter l’insuffisance veineuse. Pour cela, quelques habitudes simples sont à prendre.  

Tout d’abord, il est important de garder son poids de forme. En effet, le surpoids engendre une surcharge au niveau des jambes, ce qui ne facilite pas la circulation du sang dans les jambes et ce qui comprime les veines. De plus, plus le surpoids est important, plus la quantité de tissu graisseux est importante.

Pour atténuer ses jambes lourdes il faut tout simplement perdre les kilos superflus grâce à un régime alimentaire adapté et à une activité physique régulière. En attendant les premiers résultats suite à votre régime, pensez à consulter votre médecin et à porter des dispositifs de compression pour soulager les douleurs.

Ensuite, pour ne pas aggraver cette sensation de jambes lourdes, il est déconseillé de fumer. C’est bien connu, le tabac n’apporte aucun bénéfice sur notre hygiène de vie et notre organisme. La nicotine présente dans les cigarettes se propage dans le sang, ce qui provoque un resserrement des petits vaisseaux et une mauvaise circulation du sang dans les artères. Si vous avez les jambes lourdes et que vous fumez, nous vous conseillons de consulter un tabacologue et d’arrêter votre consommation de tabac.  

Pour finir, une dernière règle est à suivre, et elle est très simple. Il faut bien s’hydrater. Pour correctement hydrater ses tissus et le cerveau, il est essentiel de boire, boire, boire, et boire de l’eau. L’eau permettra de maintenir une circulation sanguine saine. Privilégiez donc l’eau à toute autre boisson. Concernant l’alcool, sachez qu’il dilate les petits vaisseaux sanguins. Ceci créé les rougeurs à la surface de la peau. Évitez la consommation de boissons alcoolisées en cas de jambes lourdes. De plus, le café est également déconseillé. Il favorise les sensations de douleurs au niveau des jambes.

Pour résumer cet article sur les jambes lourdes :

Pourquoi a-t-on les jambes lourdes ?

→ la pesanteur
→ les dysfonctionnements
→ la chaleur
→ les piétinements
→ la station debout

Quels traitements contre les jambes lourdes ?

→ les bas de contention
→ les plantes
→ les veinotoniques

Comment prévenir la sensation de jambes lourdes ?

→ l’alimentation
→ le sport
→ les massages
→ l’hygiène de vie

Quelle(s) solution(s) avez-vous utilisé pour soulager vos jambes lourdes ? Connaissez-vous d'autres méthodes/astuces pour les soulager ? 


N'hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

Sources : 

Les Cahiers de la compression et de l'Orthopédie

Partager

Laisser un commentaire

* Nom :
* E-mail :(Ne sera pas publié)
   Site :(Url avec http://)
* Commentaire :