Avec près de 10 millions de paires de bas médicaux de compression délivrées par en France, et logiquement autant de paires qui sortent d’usine, les bas de contention alimentent le volume des déchets textiles qui finissent encore aujourd’hui majoritairement enfouis ou incinérés.

Les bas de contention sont produits à partir d’un fil guipé et de plusieurs matériaux, dont l’élasthanne pour apporter l’élasticité nécessaire à la compression, associée au polyester, à la microfibre ou une matière naturelle (coton, fil de soie, laine, lin…). C’est pourquoi ces produits sont très difficiles à recycler comme tous les textiles conçus à partir de plusieurs matières. Pour les recycler, il faudrait pouvoir séparer chacune des matières qui les composent, ce qui est impossible aujourd’hui de façon industrielle et beaucoup plus coûteux que de les laisser partir en destruction.

Ensemble, tentons humblement de sauver certaines paires de bas de leur triste sort en nous associant à la démarche de la marque Povera Slowdesign qui transforme les vieux collants en bijoux et accessoires.

Bijoux Povera Slowdesign

Où envoyer ou déposer vos chaussettes, bas ou collants ?

Si vous habitez en région lilloise ou parisienne, il existe déjà plusieurs points de collecte mis en place par la marque.

Sinon, vous pouvez déjà nous envoyer vos paires usées, filées ou trouées, à l’adresse de notre boutique. Nous les collectons pour notre partenaire avant de lui confier. Envoyez vos paires sans la boite, sans emballage plastique et si possible propre :

Collecte bas de contention usés

Que deviennent vos chaussettes, bas ou collants ensuite ?

Le marque Povera Slowdesign a mis en place un procédé spécifique pour redonner vie à cette matière.

Cycle de recyclage bas de contention usés

Après l’étape du nettoyage et de désinfection des arrivages, le plus gros du travail dans le recyclage réside dans la phase de tri : trier les pièces par couleur, matière, densité, qualité. Les pièces sont ensuite découpées en chutes pour former une bobine de fil qui servira à tricoter, tisser ou crocheter une nouvelle pièce à la main (un bandeau, headband, élastique pour cheveux, collier, bague, éponge durable…).

Le procédé de découpe des pièces issues de la récupération est effectué à la main, mais le développement d’une méthode mécanique est en cours de déploiement pour augmenter les capacités de traitement.

Le travail artisanal de création des nouvelles pièces est lui entièrement réalisé à la main dans l’atelier de la marque qui se situe à côté de Lille.

Découvrez la vidéo de présentation du concept de la marque :

 

 

Recyclez vous-même vos vieux bas de contention

Si on suit la logique du zéro déchet, les meilleurs déchets sont ceux que l’on ne produit pas. Encore mieux que le fait de confier à quelqu’un ses déchets à des fins de recyclage, l’idéal est de recycler ses résidus et vieilleries soi-même, ou même de les upcycler (surcyclage ou recyclage par la haut en transformant le produit en fin de vie en matériaux ou produit de qualité ou d'utilité supérieure).

C’est dans cette mouvance admirable que Povera Slowdesign organise des Ateliers Textile Upcylcing. Vous voulez apprendre à transformer vos vieux collants en éponge tawashi pour votre cuisine ou en suspension florale ou en bijoux ? Rendez-vous sur le site de Povera Slowdesign pour vous inscrire à un atelier en ligne ou même en présentiel à Lille ou Paris quand la vie sociale post Covid-19 reprendra !

Pour les adeptes des activités manuelles, vos enfants ou petits enfants, sortez les vieux bas de vos placards et faites danser vos doigts !