Avec près de 10 millions de personnes touchées par l’arthrose en France, près d’un tiers d’entre elles souffrent de l’arthrose au genou. Pathologie souvent douloureuse et handicapante, la genouillère peut apparaître comme une solution efficace pour soulager la douleur. Voyons ensemble comment se caractérise l’arthrose du genou et les genouillères les plus adaptées selon votre besoin.

 

Qu’est-ce que l’arthrose du genou ?

L’arthrose du genou, également appelée gonarthrose, correspond à une usure prématurée du cartilage de l’articulation. C’est la maladie articulaire la plus fréquente et peut concerner toutes les articulations mais elle se retrouve principalement sur celles qui portent le poids du corps comme le genou, la colonne vertébrale ou les hanches.

Si l’arthrose du genou est plus fréquente avec l’âge (30% des personnes de 65 à 75 ans) elle peut aussi apparaître chez des personnes plus jeunes. Elle provient alors souvent de traumatismes dus à certains sports ou tâches sollicitant beaucoup les genoux ; ou encore d’une anomalie anatomique (genu valgum ou varrum). L’obésité est également un facteur de risque important.

Pour comprendre l’arthrose, il faut savoir que le genou comporte 2 articulations (il s’agit plus simplement de la jonction entre les os), chacune pouvant être touchées par l’arthrose :

  • entre le fémur et le tibia (articulation fémoro-tibiale), qui sera médiale ou latérale selon le côté atteint d’arthrose
  • entre le fémur et la rotule (articulation fémoro-patellaire)

Dans les articulations, l’extrémité des os est recouverte d’un cartilage qui permet aux os de glisser entre eux lorsque l'on bouge. La capsule synoviale assemble les deux os de l’articulation et contient un liquide qui lubrifie le cartilage pour que l’ensemble puisse fonctionner. C’est cette mécanique bien huilée qui permet à votre genou de bouger dans vos mouvements du quotidien.

L’arthrose va débuter suite à un excès de pression sur l’articulation : l’espace entre les os diminue alors jusqu’à disparaître, le cartilage frotte, se détériore et des morceaux se détachent progressivement.

A un stade plus avancé de l’arthrose du genou, toutes les structures de l’articulation sont touchées : des épisodes inflammatoires de la membrane synoviale sont à l’origine de douleurs, les os frottent directement l’un contre l’autre (pincement), les frottements entraînent également une détérioration de la surface des os, la densité osseuse augmente et de petites excroissances osseuses peuvent apparaître autour de l’os (ostéophytes ou aussi appelés “becs de perroquet”).

Stades arthrose du genou

Les symptômes fréquents de la gonarthrose sont une douleur au genou qui apparaît ou s’intensifie lorsque le genou est sollicité et une perte de mobilité. Ces symptômes varient selon l’articulation qui est touchée par l’arthrose. Une consultation avec votre médecin traitant est nécessaire dans un premier temps pour diagnostiquer l’arthrose par un examen clinique et/ou par radiographie du genou.

 

Quelle genouillère pour l’arthrose du genou ?

La genouillère pour arthrose du genou est l’une des solutions pour soulager les douleurs, en maintenant votre genou et en répartissant mieux le poids sur votre genou. Plusieurs types de genouillères existent et vont dépendre du type d’arthrose, de son avancée et du type d’activité exercée.

 

Arthrose fémoro-tibiale

Pour une arthrose fémoro-tibiale, une genouillère de décharge sera nécessaire. Ce type de genouillère utilise un système à 3 points d’appuis qui redistribue la pression exercée sur l’articulation, de sorte que le côté atteint par l’arthrose soit soulagé. Il y a donc moins de pression et de frottement sur le côté lésé, et la douleur est ainsi diminuée. 

Genouillère 3 points de décharge arthrose DJO

Le choix du modèle de genouillère de décharge dépend de l’avancée de votre arthrose. En cas d’arthrose unicompartimentale (un seul côté touché), et d’arthrose légère à modérée, vous retrouverez la genouillère FormFit Knee OA Wraparound du fabricant Össur en textile lycra respirant, et dont la sangle de décharge permet de soulager les douleurs en un seul mouvement. La genouillère Donjoy OA Fullforce du fabricant DJO est également conseillée dans les mêmes conditions. Sa forme est cependant bien différente puisqu’elle n’est constituée que des baleines et des sangles. Le principe reste néanmoins le même avec les 3 points de décharge qui soulagent vos douleurs arthrosiques.

En cas d’arthrose plus sévère, une genouillère plus conséquente comme la genouillère Rebel Reliever du fabricant Thuasne sera à privilégier. Ce type de genouillère propose une décharge maximale, ce qui en fait une genouillère beaucoup plus rigide, c’est pourquoi elle n’est recommandée qu’en cas d’arthrose très avancée.

 

Arthrose fémoro-patellaire

Pour une arthrose fémoro-patellaire, les genouillères rotuliennes seront recommandées. La présence d’un insert rotulien sur ces genouillères permet de maintenir votre rotule dans son axe et ainsi soulager les douleurs.

Le choix du modèle de genouillère dépend de l’avancée de votre arthrose et de votre activité. Le maintien sera plus important en cas d’arthrose avancée et d’activité intense par exemple.

La genouillère Physiostrap d’Epitact est particulièrement recommandée en cas d’arthrose débutante pour les personnes sédentaires ayant besoin d’un maintien très léger. 

Pour une gonarthrose légère avec peu d’activité, la genouillère Silitab Genu de Thuasne sera à privilégier avec sa compression de classe 2. Pour une activité plus intense, les genouillères Genu Pro Activ de Thuasne, Genumedi de Medi ou Genugib 3D Rotulienne de Gibaud avec une compression classe 3 seront plus adaptées pour limiter l'oedème. 

Les genouillères Patella Reliever de Thuasne et GenuTrain A3 de Bauerfeind sont les plus adaptées pour vous accompagner en cas d’activités plus intenses et/ou sportives.

 

Autres conseils pour l’arthrose du genou

Que vous soyez en stade débutant ou avancé de l’arthrose, vous pouvez agir pour ralentir l’évolution de l’arthrose. En plus du port d’une genouillère, d’autres bonnes pratiques doivent être adoptées. Parlez-en à votre médecin traitant.

  • Alimentation équilibrée

Le surpoids aggrave la progression de l’arthrose. Il est recommandé d’adopter une alimentation équilibrée et de perdre du poids lorsque vous êtes en surpoids afin de soulager vos articulations.

  • Activité physique adaptée

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est recommandé de maintenir une activité physique régulière si on a de l’arthrose ; elle sera cependant à pratiquer en dehors des crises de douleur. Les sports ou activités à privilégier sont ceux qui ne sollicitent pas trop le genou. C’est notamment le cas de la marche sur un sol plat et régulier, la natation, la gymnastique douce… A l’inverse, les sports de piste tels que la course à pied ou le tennis par exemple sont déconseillés.

Des séances auprès d’un kinésithérapeute sont vivement recommandées et seront bénéfiques pour que vous appreniez les exercices physiques que vous pouvez pratiquer au quotidien.

  • Se soutenir avec une canne

Une canne à porter du côté opposé au genou touché par l’arthrose permet également de ralentir l’évolution de l’arthrose

  • Corriger votre posture avec des semelles

Des semelles orthopédiques sur-mesure peuvent vous être confectionnées par un podologue pour compenser une surpression sur l’un de vos genoux. 

  • Et les médicaments ?

Dans certains cas, votre médecin traitant pourra également vous conseiller certains médicaments à prendre lors des crises ou des infiltrations pour soulager les douleurs. Ces solutions ne sont cependant qu’un soulagement des symptômes de la douleur mais ne ralentissent pas la progression de l’arthrose.

 

N'hésitez pas à nous contacter en cas de doutes pour le choix de votre genouillère contre l'arthrose. Vous retrouverez également sur le site l'ensemble de nos genouillères adaptées pour la gonarthorse

 

Sources :

Ameli.fr - Arthrose du genou

Fabricants : Thuasne.com, Bauerfeind.fr