Archives

Toutes les nouveautés

Toutes les nouveautés

Toutes les nouveautés

En savoir plus

Tendinite à la cheville : quelle chevillère choisir ?


Chevillère pour tendinite à la cheville et tendon d’Achille

Une tendinite peut apparaître à plusieurs niveaux. Elle peut être présente à l’épaule, au coude (épicondylite), à la hanche, au genou ou encore à la cheville. Dans cet article, nous nous focaliserons uniquement sur la tendinite à la cheville, appelée également tendinite du tendon d’Achille ou tendinite/épine achilléenne. Attention, à ne pas confondre avec le talon d’Achille.

Vous découvrirez : d’où proviennent les tendinites à la cheville, comment les traiter, quelles chevillères choisir et plusieurs conseils précieux de nos orthésistes.

Tendinite à la cheville : comment est-elle apparue ?

Une tendinite à la cheville apparaît généralement à cause d’une inflammation du tendon d’Achille. L’inflammation est due à des mouvements répétitifs, à une activité sportive trop intense et prolongée ou encore à une surcharge importante. Habituellement, seule une cheville sur deux est touchée par une tendinite. D’autres facteurs peuvent favoriser une tendinite : déshydratation, vieillesse, surpoids, diabète.  

La tendinite à la cheville peut aussi tout simplement provenir de nos actions quotidiennes : marcher, courir, piétiner, rester debout, … Ces déplacements, qui peuvent paraître anodins, peuvent engendrer une tendinite à long terme. D’autant plus si la personne est mal chausser. Une mauvaise posture assise peut également abîmer le tendon et provoquer une tendinite à la cheville.

Ce tendon se retrouve donc affaibli, ce qui provoque une blessure. La personne blessée ressent de fortes douleurs, une sensation de brûlure et une limitation des mouvements. Parfois, un gonflement au tendon peut également survenir. À terme, le tendon s’use et s’abîme, c’est pourquoi il ne faut pas négliger une tendinite du tendon d’achille. Dans certains cas avancés, une perte de mobilité et une atrophie musculaire peut se manifester.

Il existe deux types de tendinite à la cheville. La première peut être aiguë, la douleur est vive et intense. Il est alors très difficile de courir par exemple. La tendinite à la cheville est très présente chez les coureurs et les joueurs de Tennis notamment, à cause des chocs, du manque d’échauffement ou de la pratique à outrance. La seconde est dite chronique. La douleur est présente sur une longue durée mais ceci n’empêche pas les activités sportives.

Chiffres clés

L’agence Fédérale des risques professionnels (FEDRIS) a constaté en 2016 que la tendinopathie représentait 30% des maladies professionnelles. La tendinite est l’une des pathologies les plus reconnue par les médecins du travail. On comptabilise 2237 déclarations en 2016 et plus de 60 % concernaient des troubles musculo-squelettiques.   

La tendinite est considérée comme une maladie professionnelle, et la plus représentée. Elle ne doit pas être délaissée et banalisée.

Quelle chevillère choisir pour soigner sa tendinite à la cheville ?

Il n’est jamais évidemment de savoir comment choisir une chevillère en fonction de sa pathologie. C’est pourquoi Mes Jambes vous informe et vous accompagne sur ce sujet. Il est primordial d’opter pour une chevillère spécifique pour traiter votre tendinite achiléenne. Mes-Jambes.com vous propose deux choix pour cela. Les deux chevillères présentées ont été conçues pour ce type de pathologie. Ce sont des modèles idéals pour une tendinite à la cheville.

Sélection : chevillères pour tendinite à la cheville

Le premier modèle a été fabriqué et commercialisé par la marque Bauerfeind. Marque allemande spécialisée dans l’orthopédie, notamment auprès des sportifs aguerris. Le laboratoire Bauerfeind propose des produits d’excellentes qualités et bénéficie d’une très bonne réputation dans le monde du sport.

Son orthèse dédiée à la tendinite de la cheville est l’AchilloTrain. Cette chevillère haut de gamme permet de soulager les douleurs présentes à la cheville, et plus précisément, au niveau du talon d’Achille. Elle diminue à la fois les oedèmes et apporte également un confort de qualité dans les déplacements, les activités. La chevillère AchilloTrain est un modèle premium très apprécié des médecins du sport et des sportifs de haut niveau eux-mêmes.     

Les orthésistes de Mes-Jambes.com recommandent également un second produit contre la tendinite à la cheville : la chevillère Silistab Achillo.

Cette orthèse de cheville a été conçue par le laboratoire Thuasne. Marque française spécialisée sur des dispositifs orthopédiques et phlébologiques. Elle conçoit de nombreux produits orthopédiques comme des genouillères, des ceintures lombaires et des chevillères notamment.

La chevillère Silistab Achillo de Thuasne a pour caractéristique de traiter les pathologies du talon d'Achille comme les tendinites. Tout comme la chevillère précédente, c’est un modèle idéal contre les tendinites achilléenne. La Silistab Achillo de Thuasne apporte un confort non négligeable au talon pour soulager des chocs.

Ces deux chevillères bénéficient d’une base de remboursement identique, de 18,77€ (Sécurité Sociale). Ces modèles sont tous deux de très bonne qualité et efficaces. La chevillère AchilloTrain de Bauerfeind possède un prix plus élevé que celle de Thuasne car elle comprend plus de composants et matériaux haut de gamme.

L’utilisation d’une chevillère est essentielle lors d’une tendinite à la cheville. Cet appareillage permet réellement de traiter la pathologie chez le patient. Néanmoins, d’autres astuces/méthodes existent pour soigner une tendinite à la cheville.  

Autres conseils pour se soigner

L’unique utilisation d’une chevillère ne sera pas suffisant pour traiter votre tendinite à la cheville. Il est important de suivre ces divers conseils pour maximiser ses chances de guérison dans le temps.

Il est important de reposer la zone touchée. Mais d'autres étapes sont à suivre pour un bon rétablissement :

appliquer de la glace sur la zone douloureuse
- élever les jambes pour diminuer les gonflements
- strapper l’articulation lésée
- suivre la prescription de son médecin concernant les anti-inflammatoires

Au delà des méthodes dites naturelles, vu précédemment, d’autres méthodes peuvent être utilisées.

Les médecines alternatives peuvent être utilisées, comme l’acupuncture, l’ostéopathie, la kinésithérapie. Il y a également la physiothérapie qui a des vertues positives sur les tendinites à la cheville : utilisation d’arnica sous forme de crème ou d’ortie sous forme d’infusion.

Chez certains patients, les huiles essentielles peuvent être bénéfiques, comme le laurier noble ou bien l’eucalyptus. De plus, les granules homéopathiques peuvent apporter un bienfait pour ce type de pathologie. A utiliser plusieurs fois par jour.

Enfin, nous conseillons une bonne alimentation pour un bon rétablissement. Privilégiez les aliments alcalinisants pour aider à la guérison comme les courgettes ou bien les fraises.

Comment éviter les tendinites à la cheville ?

On ne le dit jamais assez “mieux vaut prévenir que guérir”. De simples précautions et de petites habitudes peuvent permettre d’éviter les tendinites :

- avant de pratiquer une activité sportive, s’échauffer progressivement pendant 20 minutes
- après l’activité sportive, s’étirer au moins 25 secondes à répéter 3 fois
- boire au moins 1,5L d’eau par jour
- se chausser correctement, avec des chaussures confortables et éviter les talons hauts pour les femmes
- prévoir des pauses lors d’activités répétitives comme le tricot et le jardinage
- aménager de façon adaptée son poste de travail, sachez que le médecin du travail peut vous y aider

Résumé de cet article sous forme d'infographie : 

Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter ou de laisser votre commentaire ci-dessous. 

Sources :

cliniquedupiedcdp.com

physiotherapiepourtous.com

Partager

Laisser un commentaire

* Nom :
* E-mail :(Ne sera pas publié)
   Site :(Url avec http://)
* Commentaire :