Archives

Toutes les nouveautés

Toutes les nouveautés

Toutes les nouveautés

En savoir plus

Quelle ceinture lombaire pour votre lombalgie ?


Ceinture lombaire et lumbago : comment choisir ?

Le mal de dos fait partie des troubles musculo squelettiques des plus fréquents de nos jours. A tel point qu’on l’appelle le mal du siècle : assis tout au long de la journée devant notre ordinateur ou dans notre voiture, notre mode de vie très sédentaire ne fait que renforcer les causes du mal du dos. La généralisation du stress n’aidant pas à limiter les situations de tensions musculaires.

Il suffit d’un faux mouvement ou de soulever une charge trop lourde et le mal de dos se manifeste. Le plus fréquent étant dans le bas du dos, plus sollicité et donc plus fragile, au niveau des vertèbres lombaires (de L1 à L5). C’est la lombalgie, qui touche 8 personnes sur 10 au cours d’une vie : maux de dos ponctuels ou douleurs chroniques qui s’installent.

Comment choisir une ceinture lombaire ? 

Il existe différents types de ceintures lombaires, avec des fonctions de soutien ou maintien lombaire plus ou moins fort, avec des renforts par baleines plus ou moins robustes, dans des matériaux et systèmes d’appareillage plus ou moins confortable… 

Guide pathologique lombalgie

Le choix d’une ceinture lombaire dépend avant tout du stade de la lombalgie et du type d’activité physique pratiquée.

Ceinture lombaire de soutien en phase préventive et pour lombalgie subaiguë 

En cas de lombalgie subaiguë, c’est à dire avec premier épisode douloureux (douleur récente et faible) et/ou en prévention lors d’activités de la vie quotidienne (au bureau, en voiture), une ceinture de soutien lombaire légère et souple avec un baleinage qui cible la zone à risque suffira à soulager la douleur situationnelle et à prévenir des faux mouvements.

Nous vous conseillons la ceinture Lombogib Underwear de Gibaud, facile et discrète à porter sous les vêtements, qui existe en modèle mixte. Son tissu Aeralis garantit une certaine douceur et respirabilité de telle sorte qu’elle se porter à même la peau. Nous vous conseillons tout de même de porter la ceinture par dessus un maillot de corps pour un maximum de confort. Dans des caractéristiques semblables, la ceinture SL 350 de Cizeta Ortó offre un bon rapport qualité-prix (ceinture la plus légère du marché, 300g).

Ceinture lombaire Lombogib Underwear femmeCeinture lombaire SL 350 Cizeta

Je passe mes journées et souvent mes soirées assise devant un ordinateur, et bien sûr je ne me tiens  pas droite du coup j’ai souvent des douleurs au dos. Saviez-vous que 80% des Français déclarent souffrir du dos au moins une fois dans leur vie ?! Depuis quelques jours je teste une ceinture lombaire Gibaud que @mes_jambes m’a envoyée, et qu’est-ce que ça fait du bien ! - Elle soulage mes douleurs - Prévient le mal de dos - Me maintient droite (c’est plus élégant !) - Elle est assez fine donc on peut la porter sous un pull, elle ne se voit pas et ne gêne pas. A utiliser occasionnellement bien sûr ;-) Si vous pensez avoir besoin d’une ceinture pour soulager vos douleurs de dos la marque m’a procurée un code promo de 10% : LYLAGIB valable jusqu’au 28/02 le lien de celle que je porte est dans ma bio. #Gibaud #MesJambes #partenaire #maldedos

A post shared by NATURELLEMENT LYLA (@naturellement_lyla) on

{literal} {/literal}

A noter que ces deux ceintures peuvent être pris en charge intégralement par l’Assurance Maladie sur présentation d’une ordonnance.

Ceinture lombaire de maintien pour lombalgie aiguë et activité plus soutenue

En cas de lombalgie aiguë (douleur lombaire modérée à intense, lombo-sciatique, dorso-lombalgie) et/ou en prévention lors d’activités physiques importantes (métiers mobiles, manutention, déménagement), il convient de porter une ceinture de maintien lombaire avec un niveau de compression plus élevé sur la charnière lombaire pour un maintien renforcé.

En plus du baleinage en V, la Ceinture Lombogib Double-Action de Gibaud renforce l’antalgie et le confort sur toute la hauteur de la ceinture grâce un dossard Lombo-sacré et des sangles de double serrage pour adapter la compression en fonction de l’intensité de l’activité et de la douleur.

Avec ses 4 baleines semi-rigides, son dossard capitonné et sa sangle amovible de serrage permettant de comprimer la zone ciblée, la ceinture lombaire SL 500 de Cizeta Orto conviendra également pour ce type de lombalgie (aiguës à chroniques) et aux activités modérées de manutention (jardinage, bricolage…).

Ceinture lombaire Lombogib Double ActionCeinture lombaire SL 500 Cizeta

Pour les morphologies plus atypiques et notamment les fortes corpulence, la Ceinture Lombatech de Thuasne permet d’appareiller des patients jusqu’à un tour de taille de 160cm. En effet avec son plastron dorsal auto-adaptatif et sa sangle additionnelle repositionnable, la Lombatech s’adapte à toutes les silhouettes tout en garantissant une compression intra-abdominale optimale.

Enfin, une ceinture particulièrement adaptée aux femmes avec sa découpe anatomique incurvée : en plus de sa légèreté la ceinture lombaire SL Lady de Cizeta Orto traite les douleurs et raideurs au niveau de lombaires tout en libérant les côtes flottantes pour ne provoquer aucune gêne en s'asseyant.

Ceinture lombaire Lombatech ThuasneCeinture lombaire SL Lady Cizeta

Ceinture lombaire de maintien pour lombalgie chronique et douleur intense

En cas de douleur lombaire forte et récidivante (sciatique, arthrose de rachis lombaire, discopathies étagées…), il convient d’opter pour une ceinture lombaire avec un effet corset amplifié pour un maintien robuste.

Nous vous conseillons la ceinture Lombogib Evolution de Gibaud qui offre un grand renfort lombo-sacré grâce à son dossard rigide amovible, tout en garantissant une mise en place facilité par son système de sanglage-serrage breveté.

Grâce à l’action combinée des plaques de plastiques et des baleines et son système de serrage haute précision, la ceinture lombaire Lombastab de Thuasne offre une grande efficacité avec démultiplication des forces de pression et donc un maintien renforcé sur la région lombaire. Sa facilité de mise en place pour une compression homogène et un ajustement précis et simplifié justifie son prix : une ceinture lombaire haut de gamme.

Ceinture lombaire Lombigib EvolutionCeinture lombaire Lombastab Thuasne

Pourquoi porter une ceinture lombaire ?

Le port d’une ceinture lombaire offre à la fois un effet antalgique (anti douleur) en période de crise et permet un relâchement des muscles contractés, en créant une poussée vers le haut et le bas pour favoriser l’étirement musculaire.

Principe d’action d’une ceinture lombaire

Principe d'action ceinture lombaire

 

La ceinture lombaire permet de soulager le mal de dos

En comprimant le tronc, la ceinture lombaire augmente la pression intra-abdominale (« effet caisson ») qui solidarise l'action des muscles abdominaux avec ceux de la colonne vertébrale. Cela soulage la zone lombaire et évite ainsi la sur-sollicitation des disques intervertébraux.

La ceinture lombaire évite les mauvaises postures

En permettant une immobilisation relative des lombaires et un renforcement thoraco-abdominal, la ceinture lombaire maintien la posture et évite les mauvais mouvements douloureux.

La ceinture lombaire stimule les muscles du dos

En réduisant la contraction musculaire tout en améliorant la sensibilité du couple muscles-nerfs, la ceinture augmente la proprioception dans cette zone du corps et favorise donc l’adoption de bonnes postures (dos droit) ainsi que le renforcement musculaire.  

Comment prévenir la lombalgie ?

Enfin comme souvent en orthopédie, la meilleure prévention passe par l’adoption de bons gestes au quotidien pour éviter les blessures et traumatismes de la colonne lombaire.

Ne jamais se pencher pour ramasser un objet ! Toujour se baisser en pliant en les jambes. Adopter la bonne attitude posturale en voiture ou au bureau : dossier du siège incliné dans l’alignement du bassin, du tronc et de la tête ; ordinateur réglé de telle manière à ce que les yeux soient en haut de l’écran.

Souvent, le mal de dos se manifeste en raison d’une musculature trop faible au niveau de la ceinture abdominal. Quelques exercices de musculation simples ou renforcement musculaire comme le gainage vous aideront à muscler vos abdos et votre dos pour mieux réagir aux torsions et soulager la colonne lombaire.

Si vos douleurs persistent malgré les traitements médicaux, la consultation d’un kiné doit être envisagée sérieusement. Des séances de kinésithérapie peuvent être nécessaire pour opérer une bonne rééducation posturale et relaxation neuromusculaire.

Mieux comprendre les pathologies du dos : cervicalgie, dorsalgie et lombalgie

Sollicité en moyenne 1500 fois par jour, le dos est une articulation complexe motrice de l’ensemble de nos mouvements. Composé d’éléments variés comme les vertèbres, les disques, les muscles, les tendons, les ligaments et les nerfs, la colonne vertébrale permet en effet d’absorber d’énormes contraintes mécaniques et physiologiques.

Que l’on soit en position debout ou assise, la colonne vertébrale est soumise à des pressions anatomiques importantes : les cervicales supportent le poids de la tête toute la journée, le rachis lombaire soutient l’abdomen, les mouvements des bras et des épaules jouent sur les vertèbres dorsales...

La colonne vertébrale est la caractéristique des vertébrés, pierre angulaire du squelette osseux qui sert de charnière de la tête au coccyx et qui protège notamment le système nerveux central : la moelle épinière ou moelle spinale, qui transmet les messages nerveux du cerveau au reste du corps à travers le canal rachidien.

Du fait de son rôle de charpente pour le corps humain, les problèmes de dos sont multiples et leurs causes pas moins nombreuses. Cervicalgie ou torticolis (contracture musculaire ou ligamentaire au niveau de la nuque), sciatique (irritation du nerf sciatique), lumbago ou lombalgie (traumatisme et douleur dans le bas du dos), scoliose (déviation de la colonne), hernie discale (percée d’un disque dans le canal rachidien), cruralgie (irritation du nerf fémoral), arthrose lombaire (usure du cartilage au niveau des disques intervertébraux), discopathie dégénérative, spondylarthrite...

Qu’est ce que la lombalgie ?

On distingue la lombalgie aiguë, causée par des contractures musculaires qui provoquent des douleurs au bas du dos de quelques jours à quelques semaines maximum, aussi appelé lumbago (ou « tour de reins »). C’est la lombalgie commune car son origine est mécanique et non liée à à une maladie inflammatoire (contracture d’un muscle, mauvaise posture, arthrose...).

Parfois elle devient chronique, avec des douleurs récidivantes et qui s’installent dans la durée, au-delà de trois mois, pouvant s’avérer ainsi péniblement invalidante.

Les douleurs dorsales liées à la lombalgie sont pénibles et deviennent vite handicapantes, avec augmentation de la douleur pendant un effort et irradiation possible vers les membres inférieurs.

La lombalgie est ainsi responsable de nombreux arrêts de travail, notamment chez les métiers du bâtiment, de manutentions, mais également les métiers avec station assise prolongée qui concernent de nos jours la plupart des travailleurs actifs.

Sources :

Ameli-sante.fr

Fabricants : Thuasne.fr, Cizetamedicali.fr, Gibaud.com

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

* Nom :
* E-mail :(Ne sera pas publié)
   Site :(Url avec http://)
* Commentaire :